Yeux gonflés, cernés ; rougeur et sensation de brûlure oculaires

Tout ce qu’il faut savoir de leurs causes possibles et des moyens de vous en prémunir

Avez-vous déjà eu les yeux gonflés, cernés, rouges ou qui vous brûlaient ? Nombreux sont les facteurs qui peuvent provoquer ces symptômes désagréables. MIEUX VOIR vous explique : Ce qui provoque le gonflement, les cernes, la rougeur et la sensation de brûlure oculaires – et comment vous en prémunir.

Le manque de sommeil, des lunettes inadaptées, des allergies, des affections oculaires ou de trop longues durées à travailler devant un écran – nombreux sont les facteurs d’irritation pour nos yeux sensibles. Qu’il soit tout à fait banal de se plaindre d’un gonflement des yeux, de cernes, d’une rougeur ou d’une sensation de brûlure oculaires, cela n’est donc guère étonnant. Il existe toutefois des méthodes efficaces de s’en prémunir. Nous allons vous les expliquer en détail.

Yeux gonflés

Symptômes d’un gonflement des yeux

Les yeux et les paupières enflent et épaississent ; parfois, ils deviennent rouges et sensibles à la pression. Les démangeaisons, le larmoiement et la sensation de brûlure sont fréquents. En règle générale, les deux yeux sont touchés ; il est rare que les symptômes en concernent un seul.

Yeux gonflés
Causes d’un gonflement des yeux :

Peut-être connaissez-vous déjà certaines des causes de gonflement les plus courantes – le matin, il suffit d’un regard au miroir pour vous rappeler la soirée passée : le manque de sommeil, l’atmosphère renfermée (par exemple à cause d’une température trop élevée ou d’un manque d’aération), voire les torrents de larmes versés devant un film romantique ; tout cela a mis vos yeux à rude épreuve, les faisant gonfler. En effet, la peau du contour de l’œil est beaucoup plus fine que celle du reste du visage. Les marques de la fatigue et des épreuves se voient ainsi bien davantage autour de l’œil. Cependant, le gonflement des yeux peut découler de l’héritage génétique ou du vieillissement – et il existe encore bien d’autres facteurs :

  • Ainsi, un repas du soir très salé ou riche en protéines peut vous valoir des yeux gonflés au matin. Cet effet s’accentue si vous restez longtemps couché(e) en position horizontale, ce qui gêne la circulation de la lymphe autour des yeux ; celle-ci s’accumulera alors au long de la nuit, provoquant le gonflement.
  • Les yeux peuvent aussi gonfler à cause d’allergies (très souvent dues à des pollens, poussières ou poils d’animaux) ainsi qu’à une intolérance à certains aliments ou médicaments.
  • Une névrodermite aiguë peut engendrer le gonflement, la sécheresse et l’irritation oculaires.
  • Certaines affections oculaires, telles qu’une conjonctivite ou un orgelet, peuvent elles aussi les faire gonfler.
  • Un trouble oculaire peut néanmoins indiquer une autre affection. Ainsi, des yeux gonflés peuvent également résulter d’une maladie rénale ou cardiaque, d’une hypothyroïdie ou d’une hypertension artérielle. Nos yeux gonflent souvent quand nous sommes enrhumés, en particulier si les sinus sont aussi touchés.
  • La déshydratation aussi peut les faire gonfler.
  • La sécheresse oculaire en est un autre facteur potentiel ; elle peut être due au port prolongé de lentilles de contact, à l’exposition à un air chauffé ou à de longues heures de travail devant écran par exemple.
  • Certains médicaments assèchent les yeux, entraînant leur gonflement.
  • Celui-ci peut aussi découler d’influences externes, tel un coup, un choc.
  • La rétention d’eau autour des paupières est souvent constatée par les femmes en période de règles, lors de la production d’hormones œstrogènes.  
Comment faire disparaître le gonflement des yeux :
En fonction de la cause du gonflement, divers traitements s’offrent à vous. En principe, si les symptômes ne disparaissent pas d’eux-mêmes, il est souhaitable de consulter un ophtalmologue pour en déterminer les causes. C’est aussi le cas si des symptômes se répètent ou s’ils surviennent subitement et mettent du temps à disparaître.
 
De nombreux remèdes maison, simples et éprouvés, sont à même de soulager rapidement des yeux très enflés. Ainsi que pour la plupart des gonflements, le froid peut avoir un effet miraculeux. Vous pouvez le rechercher en posant un sachet de thé refroidi sur chaque paupière gonflée (le thé vert réduit le gonflement) ou bien – pourquoi pas ? – du concombre en masque sur vos yeux pour les rafraîchir.
 
Nota bene : un sachet de thé aromatisé peut provoquer une réaction allergique chez certaines personnes. Si cela vous arrive, retirez immédiatement le sachet. Voici une autre option bien pratique : passez deux cuillers à thé cinq minutes au congélateur. Posez ensuite une cuiller, cavité au-dessous, sur chaque œil enflé. Non seulement le froid est agréable, mais il réduira aussi le gonflement. Remarque importante : assurez-vous que les cuillers ne restent pas trop longtemps au congélateur afin qu’elles ne soient pas trop froides. Vous ne devez ressentir aucun inconfort en les posant sur vos yeux. Dans le cas contraire, retirez immédiatement les cuillers de vos yeux. Attendez quelques instants que le métal commence à se réchauffer.
Si vos yeux sont souvent gonflés, il est souhaitable d’utiliser un masque rafraîchissant (disponible en pharmacie ainsi qu’en boutiques de beauté et d’hygiène). Le masque est rempli d’un gel diffusant un froid agréable ; il apaise et rafraîchit ainsi la peau sensible du contour de l’œil. En cas de gonflement dû à une sécheresse oculaire, des collyres spéciaux peuvent aider à stabiliser le film lacrymal et à entretenir l’humidité de l’œil, ce qui réduira l’irritation. Si, comme évoqué ci-avant, le gonflement est provoqué par une allergie, des antihistaminiques (disponibles en pharmacie) peuvent atténuer rapidement des symptômes aigus. Pour soigner les allergies, on emploie des médicaments spéciaux dont l’action est de prévenir ou limiter la réaction allergique. On peut guérir d’une allergie par désensibilisation, aussi appelée immunothérapie spécifique. On administre ainsi à la personne allergique une forme très affaiblie de la substance allergène concernée. La procédure est répétée sur une période de six mois à trois ans. De cette manière, l’organisme « accepte » peu à peu l’allergène – dans le meilleur des cas, sans plus montrer aucune réaction défensive. Si le gonflement est provoqué par l’hypertension ou une maladie rénale, votre médecin vous aidera à trouver comment traiter la cause au mieux.
 
En cas de gonflement découlant d’une névrodermite, si vos symptômes sont aigus, il vous sera normalement prescrit une crème contenant de la cortisone. Toutes les crèmes et pommades ne convenant pas à la peau de tout le corps, consultez toujours un médecin avant de traiter la zone sensible du contour de l’œil.
Une affection oculaire peut entraîner un gonflement des yeux. Selon la nature du gonflement, divers traitements s’offrent à vous.
 
Prévenir le gonflement des yeux :

Le gonflement des yeux pouvant être causé par de nombreux facteurs, sa prévention prend diverses formes. Évitez, autant que possible, ses causes fréquentes – telle la consommation d’alcool ou d’aliments riches en sel et en protéines le soir. Par ailleurs, vous pouvez prévenir le gonflement des yeux en suivant attentivement les conseils suivants :

  • Dormez aussi longtemps que possible et essayez d’entretenir des habitudes de sommeil régulières. En règle générale, la durée de sommeil parfaite est de sept heures.
  • Il ne doit pas faire trop chaud dans votre chambre, au risque d’irriter vos yeux. Chacun a besoin d’une température différente pour bien y dormir ; en pratique, elle doit être comprise entre 16 °C et 20 °C.
  • Un air de mauvaise qualité pouvant irriter les yeux, chaque pièce doit être bien aérée à intervalles réguliers pour leur éviter sécheresse, irritation et gonflement.
  • La déshydratation peut aussi assécher et faire gonfler les yeux, c’est pourquoi il est si important de boire beaucoup d’eau – jusqu’à deux litres par jour dans l’idéal. Réduire sa consommation de sucre peut aussi contribuer à prévenir le gonflement des yeux.
  • De nombreuses allergies peuvent conduire à des yeux gonflés et cernés.
  • La peau peut aussi être irritée par une consommation excessive de sucre ou d’alcool ainsi que l’utilisation de cosmétiques parfumés ou contenant des conservateurs. Chez les personnes souffrant de névrodermite, cela peut entraîner le gonflement des yeux. Par conséquent, ces personnes doivent veiller à conserver un mode de vie sain et éviter d’utiliser des cosmétiques nocifs.
  • En cas de gonflement provoqué par une affection oculaire, selon sa nature, on dispose d’un ensemble de méthodes de prévention.  

Yeux cernés

Symptômes d’un cerne :

La peau sous l’œil s’assombrit. En fonction de l’importance des cernes, les yeux paraissent fatigués ; des cernes importants donnent un air malade à certaines personnes. Les zones touchées peuvent être marron, bleues, grises ou violacées. Un cerne a normalement une origine bénigne et ne doit pas être confondu avec un œil au beurre noir, hématome provoqué par une force extérieure.

Yeux cernés
Causes d’un cerne :

Dans la plupart des cas, les cernes ne constituent qu’un problème cosmétique et temporaire. Ils ont deux causes principales :

1. un dépôt pigmentaire excessif dans la peau (hyperpigmentation)

La couleur de la peau est fixée par des facteurs tels que la mélanine. Cette substance, présente dans les cellules, détermine en grande partie notre couleur de peau. Plus nous avons de mélanine, plus notre peau sera foncée. Une quantité importante de mélanine qui s’accumule autour de l’œil apparaîtra sous forme de cerne bleu ou gris bleuâtre. En termes médicaux, on parle d’hyperpigmentation, ou de mélasma. Les cernes dus à l’hyperpigmentation peuvent être héréditaires. Ils peuvent avoir d’autres causes, telles :

  • une infection, maladie ou éruption (névrodermite, allergie de contact) ;
  • une exposition fréquente et intense aux rayons UV ;
  • la prise de drogue ou de certains médicaments.

2. des vaisseaux visibles par transparence

La deuxième cause la plus fréquente de cernes est la visibilité des vaisseaux sanguins. On trouve sous l’œil une peau particulièrement fine et des tissus adipeux sous-cutanés – tellement fins chez certains individus que leurs vaisseaux sont visibles à travers la peau. Cela fait paraître plus sombre la zone concernée, raison de la teinte marron du cerne. Moins les vaisseaux sanguins sont alimentés en oxygène, plus ils ressortiront sous la peau. En effet, le sang désoxygéné est plus sombre que le sang oxygéné. Les cernes correspondant à des vaisseaux visibles peuvent aussi être causés entre autres par :

  • une maladie rénale ou thyroïdienne ;
  • des polluants (par exemple : pollution de l’air ou de l’eau, fumées d’échappement) ;
  • la déshydratation ;
  • un régime déséquilibré, une carence en fer ;
  • la prise de drogue, d’alcool ou de nicotine ;
  • le stress ;
  • un manque de sommeil.  

Comment faire disparaître les cernes :

De simples remèdes maison peuvent vous aider à faire diminuer des symptômes aigus de cernes. L’un d’eux est un linge trempé dans l’eau froide. Si vous le laissez poser cinq à dix minutes sur vos cernes, le froid entraînera la contraction des vaisseaux sanguins, éclaircissant les cernes. On peut parvenir au même résultat, tout comme en cas d’yeux gonflés, grâce à des lunettes ou un masque remplis de gel (disponibles en pharmacie ainsi qu’en boutiques de beauté et d’hygiène), ou encore des sachets de thé vert ou noir. En ce dernier cas, il vous suffit de verser de l’eau chaude sur deux sachets de thé vert ou noir, que vous laisserez refroidir, avant de les presser doucement puis de les poser sur les zones concernées. La théine contenue dans le thé entraînera la contraction des vaisseaux sanguins sous la peau, éclaircissant les cernes. Nota bene : un sachet de thé aromatisé peut provoquer une réaction allergique chez certaines personnes. Si cela vous arrive, retirez immédiatement le sachet. Un massage délicat de la zone concernée peut permettre de stimuler la circulation, combattant ainsi le cerne.

Soulagement rapide pour les cernes

Vous pouvez aussi bien camoufler rapidement et facilement vos cernes – une touche d’anticernes vous suffira. Dans l’idéal, il faudrait un anticernes qui n’assèche pas la peau, mais qui, au contraire, ait un effet hydratant. Si vous avez la peau sensible ou allergique, il est souhaitable d’utiliser un anticernes sans parfum. Petite astuce : choisissez une couleur plus claire d’un ton que votre peau ou fond de teint.

Prévenir les cernes :

En fonction de leurs causes, les cernes peuvent être traités de différentes façons. Si les cernes sont imputables à un régime déséquilibré, l’adoption d’un régime sain peut être une forme de prévention efficace. S’ils sont dus à un manque de sommeil, au stress ou à la prise de drogue, d’alcool ou de nicotine, il sera très profitable d’épouser un mode de vie plus équilibré. Les cernes résultent aussi couramment d’une déshydratation. Beaucoup boire constitue ainsi une forme de prévention efficace.

Yeux rouges et douloureux

Symptômes d’une rougeur ou d’une douleur oculaire :

L’un des yeux au moins est légèrement ou très douloureux. Les plaintes de démangeaison, de sensation de brûlure et de larmoiement tout à la fois sont fréquentes.

Yeux rouges et douloureux
Causes de rougeur ou de douleur oculaire :

La rougeur provient d’une dilatation des vaisseaux et d’un accroissement de la circulation sanguine soit dans la conjonctive, soit dans la sclère en dessous. Ces vaisseaux sanguins ressortent visiblement contre le fond blanc de la sclère, si nombreux que les yeux apparaissent subitement rouges lorsque la circulation s’accroît. Le terme médical est : hypervascularisation. Une douleur oculaire peut être causée par divers facteurs, tels :

  • une infection de la paupière, par exemple due à une allergie ;
  • une pression intraoculaire élevée ;
  • une sécheresse oculaire, due à une atmosphère sèche notamment ;
  • un manque de sommeil ;
  • la fatigue oculaire, due par exemple à de trop longues durées de travail devant écran, à une fréquence de clignement insuffisante, ou aux deux ;
  • l’éclatement d’une veine, qui peut être dû à une infection ou une blessure de l’œil ;
  • un trouble de la vision non corrigé ou mal corrigé ;
  • le port trop prolongé de lentilles de contact ;
  • une infection virale, l’herpès notamment ;
  • des cosmétiques, tels le fond de teint et le mascara (pouvant faire adhérer le coin des paupières) ;
  • une conjonctivite.  
Comment faire disparaître la rougeur ou douleur oculaire :

En fonction de l’origine de la rougeur ou douleur oculaire, divers traitements s’offrent à vous. L’œil est un organe très sensible – en cas de doute, plutôt que de tenter de résoudre vous-même le problème, consultez toujours un médecin. Lorsque les yeux s’assèchent trop, devenant rouges ou douloureux, l’emploi de larmes artificielles peut contribuer à fluidifier suffisamment le film lacrymal. Si c’est une allergie qui constitue la cause sous-jacente, un collyre ou gel pour les yeux contenant de la cortisone ou des antihistaminiques peut procurer un soulagement rapide. En cas d’infection bactérienne, votre ophtalmologue vous prescrira des antibiotiques. Si la rougeur ou douleur oculaire résulte d’un trouble visuel non corrigé ou mal corrigé, votre ophtalmologue pourra vous examiner et vous préconiser les lunettes adaptées. À l’attention des porteurs de lentilles de contact : si vos lentilles vous rendent souvent les yeux rouges ou douloureux, il pourra être utile de réduire leur durée de port, de changer de marque de lentilles ou de changer de produit d’entretien.

Prévenir la rougeur et la douleur oculaires :

Une rougeur et une douleur oculaires pouvant être causées par de nombreux facteurs, leur prévention prend diverses formes. Évitez leurs causes typiques, telles les influences externes, notamment les atmosphères sèches, les courants d’air, l’eau chlorée, la fumée de cigarette et la poussière. Tout cela peut entraîner une conjonctivite, donc une rougeur ou une douleur oculaire. Il est conseillé aux femmes qui se maquillent quotidiennement de se nettoyer régulièrement les glandes de la paupière. C’est très simple : il suffit de laisser poser dix minutes un linge tiède et humide sur vos yeux. Cela fait, massez-vous doucement les paupières à l’aide de disques de coton qui ne peluchent pas. Si un fluide s’écoule des glandes, il peut être essuyé à l’aide d’un coton-tige humide. Si vous portez des lentilles de contact, assurez-vous d’avoir lu la notice de leur produit d’entretien et de ne pas dépasser la durée de port conseillée par leur fabricant. Si la rougeur ou la douleur de vos yeux est imputable à de longues heures de travail devant ordinateur, vous pouvez la prévenir par des pauses régulières (en regardant par la fenêtre ou en clignant des yeux quelques instants par exemple). Une paire de lunettes spécialement conçue pour le travail sur ordinateur peut améliorer votre confort visuel.  

Sensation de brûlure oculaire

Symptômes d’une sensation de brûlure oculaire :

Les yeux démangent, brûlent, sont irrités et parfois douloureux. Une sensation de brûlure oculaire s’accompagne souvent d’autres désagréments, notamment une rougeur ou une douleur oculaire, une sensation de corps étranger dans l’œil, une démangeaison des paupières ou encore une sensibilité à la lumière et une augmentation du film lacrymal.

Sensation de brûlure oculaire
Causes d’une sensation de brûlure oculaire :

La sécheresse oculaire (syndrome de Sjögren) cause souvent une sensation de brûlure oculaire. Le liquide lacrymal ne suffisant pas à assurer l’hydratation de la conjonctive et de la cornée, il s’ensuit une irritation et une sensation de brûlure oculaire. Une qualité ou une quantité insuffisantes du liquide lacrymal produit peuvent en être à l’origine. La sensation de brûlure oculaire peut encore provenir d’autres facteurs, tels :

  • une allergie ;
  • une sollicitation excessive des yeux, de longues heures de travail devant écran par exemple ;
  • la prise de certains médicaments ;
  • un trouble de la vision non corrigé ou mal corrigé ;
  • une conjonctivite ou une infection de la cornée ;
  • une affection, telle qu’un trouble de l’humidification, engendrée par une maladie thyroïdienne, le diabète ou des rhumatismes.  
Comment faire disparaître la sensation de brûlure oculaire :
Selon l’origine de la sensation de brûlure oculaire, divers traitements s’offrent à vous. Lorsque vos yeux vous brûlent, des collyres spéciaux peuvent vous soulager rapidement. Ils stabilisent le film lacrymal et apaisent la conjonctive. Si c’est une allergie qui constitue la cause sous-jacente, un collyre ou gel pour les yeux contenant de la cortisone ou des antihistaminiques peut procurer un soulagement rapide. En cas d’infection bactérienne, votre ophtalmologue vous prescrira des antibiotiques. Si la sensation de brûlure oculaire résulte d’un trouble visuel non corrigé ou mal corrigé, votre ophtalmologue pourra vous examiner et vous préconiser les lunettes adaptées. À l’attention des porteurs de lentilles de contact : si vos lentilles vous provoquent souvent une sensation de brûlure oculaire, il pourra être utile d’écourter leur port, de changer de marque de lentilles ou de changer de produit d’entretien.
Prévenir la sensation de brûlure oculaire :
Évitez ses causes typiques, telles les influences externes, notamment les atmosphères sèches, les courants d’air, l’eau chlorée, la fumée de cigarette et la poussière. Tout cela peut entraîner une conjonctivite, donc une sensation de brûlure oculaire. Si vous portez des lentilles de contact, assurez-vous d’avoir lu la notice de leur produit d’entretien et de ne pas dépasser la durée de port conseillée par leur fabricant. Si votre sensation de brûlure oculaire est imputable à de longues heures de travail devant ordinateur, vous pouvez la prévenir par des pauses régulières, en regardant de temps à autre au loin et en clignant des yeux pour reposer et humidifier vos yeux par exemple. Une paire de lunettes spécialement conçue pour le travail sur ordinateur peut améliorer votre confort visuel.

Nota bene : même si ces symptômes semblent pour la plupart anodins, ils peuvent indiquer une maladie grave. En cas de doute, ou d’accentuation des symptômes, consultez un médecin au plus tôt. Cela est capital si vous avez peine à déterminer l’origine de vos symptômes. Un médecin généraliste ou un ophtalmologue sera à même d’établir un diagnostic précis grâce à vos antécédents médicaux.

Mon Profil Visuel Déterminez vos habitudes visuelles personnelles maintenant et trouvez votre solution de verre individualisée.
Trouver un opticien ZEISS près de chez vous

Articles afférents

Glaucome : tout ce qu'il faut savoir sur la deuxième cause de cécité Le glaucome est une grave maladie des yeux qui affecte la tension oculaire.

Santé + prévention 14 mars 2019

Balises :

Pourquoi les lunettes enfants devraient offrir la meilleure protection UV possible Ce que tous les parents devraient savoir pour protéger les yeux de leurs enfants des rayons ultraviolets (UV) nocifs.
Quelles lunettes de soleil pour votre activité préférée ? Il y a une paire de lunettes de soleil parfaite pour chaque occasion

Santé + prévention 27 juil. 2018

Balises : Lunettes solaires

Protection anti-UV et anti-éblouissement Quelle est la différence ?

Santé + prévention 6 juil. 2018

Balises : Lunettes solaires

Produits afférents