Premiers secours en cas de photokératite ou "coup de soleil de l'oeil"

Comment identifier des yeux brûlés par le soleil et que faire dans un tel cas

Saviez-vous que vos yeux pouvaient être brûlés par le soleil ? De manière informelle, les gens se réfèrent souvent à la « cécité des neiges », une lésion oculaire déplaisante causée par des rayons UV agressifs. MIEUX VOIR vous explique : comment pouvez-vous savoir si vous souffrez d'une photokératite ? Comment un coup de soleil et les rayons UV peuvent-ils endommager vos yeux? Que devriez-vous faire en cas d'urgence ?

Conseil d'expert donné par : Dr. Albert J. Augustin, directeur de la clinique ophtalmologique de Karlsruhe

Que vous soyez à la plage ou sur des pistes de ski, lorsque le soleil brille, cela met la plupart des gens de bonne humeur. Malheureusement, certaines petites choses pourraient mettre un frein au plaisir que vous prenez au soleil. L'une d'entre elles est un coup de soleil sur les yeux. Un principe de base est d'agir vite parce qu'une photokératite peut avoir des conséquences directes sur votre vision. Mais quelle est la meilleure façon de traiter une photokératite ?

Mais quelle est la meilleure façon de traiter une photokératite ?

Comment identifier une photokératite

Etant donné qu'il y a de nombreuses choses qui irritent nos yeux, vous devriez commencer par être capable d'identifier une photokératite. Un coup de soleil oculaire peut affecter un oeil ou les deux. Des symptômes typiques d'un coup de soleil oculaire communément appelé « cécité des neiges » (keratitis solaris ou keratitis photoelectrica) sont des yeux rouges/gonflés/qui grattent/qui pleurent alors que votre vision semble floue et plus sensible à la lumière.

Dans des cas graves de photokératite, la couche cornée externe est détruite ce qui expose les terminaisons nerveux sous-jacentes. Les personnes touchées se plaignent souvent de la sensation d'avoir un corps étranger dans l'oeil comme si un grain de sable y était entré. Il est difficile et souvent douloureux de cligner des yeux. Le coup de soleil des yeux est néanmoins normalement bénin. Mais encore une fois, si vous y êtes exposé de manière répétée, il peut participer à entraîner un cancer, une dégénérescence maculaire ou une sécheresse oculaire chronique. Ce terme de « cécité des neiges » est utilisé pour décrire une photokératite parce qu'il touche souvent des gens qui font de la randonnée ou du ski en montagne étant donné que la neige reflète jusqu'à 88 % des rayons UV ce qui les rend d'autant plus puissants. Le problème est le même lorsque vous lézardez sur la plage : l'eau reflète 10 à 20 % des rayons UV.1 Gardez à l'esprit que plus vous montez haut, plus le rayonnement UV sera fort. Tous les 100 mètres de dénivelé, l'intensité du rayonnement UV augmente de 12 %.2 Il est jusqu'à 16 fois plus élevé sur un terrain enneigé. C'est la raison pour laquelle les adeptes du bronzage ne sont pas les seuls à devoir protéger leurs yeux : tous ceux qui apprécient les sports d'hiver, les randonnées en montagne ou qui font des travaux de soudure s'exposent aux rayons UV nocifs.

C'est la raison pour laquelle les adeptes du bronzage ne sont pas les seuls à devoir protéger leurs yeux : tous ceux qui apprécient les sports d'hiver, les randonnées en montagne ou qui font des travaux de soudure s'exposent aux rayons UV nocifs.

Premiers secours en cas de photokératite

Tout comme un coup de soleil classique, les symptômes de la photokératite ne se remarquent souvent qu'ultérieurement : les gens commencent généralement à les ressentir 3 à 12 heures plus tard. Dès que vous pensez que vous pourriez avoir un coup de soleil sur les yeux, il est important d'agir rapidement de manière à pouvoir supprimer des symptômes désagréables et à prévenir de plus amples dommages.

1. Faites examiner vos yeux

Alors qu'une photokératite peut être très douloureuse, elle s'estompe le plus souvent en quelques jours parce que les couches supérieures de la cornée ont la capacité de se réparer. L'oeil est un organe très sensible, vous devriez donc toujours le faire examiner par un ophtalmologue pour déterminer vos symptômes : dans des cas extrêmes, vous pourriez même devenir aveugle. Votre médecin peut vous prescrire des anti-douleurs et traiter l'oeil avec un désinfectant et des gouttes et des gels antibiotiques pour éviter une infection. Un gel à base de vitamine A peut également aider à régénérer le tissu endommagé.

2. Restez à l'intérieur et rafraîchissez-vous

Pour éviter des dommages permanents de la cornée, les personnes touchées devraient immédiatement éviter toute exposition directe aux rayons du soleil et rafraîchir les yeux le plus rapidement possible, p. ex. à l'aide d'un tissu imbibé d'eau froide ou, s'ils le peuvent, d'un masque ou de lunettes rempli(es) de gel. Ces derniers sont vendus en pharmacie et en boutiques de beauté et d’hygiène et calment rapidement la douleur.

3. Ne pas frotter et ne pas gratter !

Même si vos yeux vous démangent, évitez de les frotter afin qu'ils ne deviennent pas encore plus rouges.

4. Troquez vos lentilles de contact contre une paire de lunettes

Les lentilles de contact devraient être retirées immédiatement pour prévenir toute nouvelle irritation. Il est conseillé de rester dans une chambre sombre jusqu'à ce que les symptômes s'estompent.

Troquez vos lentilles de contact contre une paire de lunettes

5. Les pharmaciens peuvent fournir des médicaments apaisant rapidement la douleur

Si les douleurs s'accentuent et si vous ne pouvez pas consulter rapidement un médecin, l'ibuprofen et le paracétamol peuvent vous aider.

6. Mieux vaut prévenir que guérir

La prévention est le meilleur des traitements qui soit : évitez de souffrir à tout prix ! Une bonne paire de lunettes de soleil, des masques de ski ou des lunettes de protection au travail - tous dotés d'un filtre UV allant jusqu'à 400 nm3 - peuvent protéger les yeux contre les rayons UV nocifs. Une bonne paire de lunettes de soleil pour une protection contre un coup de soleil des yeux devrait avoir une classe de protection minimale de 3 et si vous êtes dans la neige, vous avez besoin d'une classe de protection minimale de 4. La classe de protection est normalement indiquée sur l'une des deux branches. Veillez toujours à ce que vos lunettes de soleil puissent filtrer la lumière UV entrant par le haut ou les côtés. Lisez pour en savoir plus sur le moment où vous avez besoin de protéger vos lunettes de soleil contre la lumière UV. Il y a des verres blancs qui vous offrent également toujours une protection UV complète.

Mon Profil Visuel Déterminez vos habitudes visuelles personnelles maintenant et trouvez votre solution de verre individualisée.
Trouver un opticien ZEISS près de chez vous

Articles afférents

La création des lunettes de soleil Quelles sont les étapes de la création des lunettes de soleil ? Découvrez quels sont les matériaux utilisés en lunetterie solaire et comment les designers donnent vie à leurs idées.

Style de vie + mode 22 nov. 2018

Balises : Lunettes solaires

L’histoire des lunettes de soleil de mode À chaque décennie correspond un style bien particulier. Les lunettes de soleil et la mode : leur histoire commune

Style de vie + mode 22 nov. 2018

Balises : Lunettes solaires

Quelles lunettes de soleil pour votre activité préférée ? Il y a une paire de lunettes de soleil parfaite pour chaque occasion

Santé + prévention 27 juil. 2018

Balises : Lunettes solaires

Protection anti-UV et anti-éblouissement Quelle est la différence ?

Santé + prévention 6 juil. 2018

Balises : Lunettes solaires

Produits afférents