L'histoire des lunettes

De leur origine de « pierres de lecture » aux accessoires de mode

Selon les experts, les lunettes constituent la cinquième invention la plus importante de l'homme après la découverte du feu et l'invention de la roue. La raison : pour la première fois dans l'histoire de l'homme, des milliers de gens ont été capables de jouir d'une bonne vision malgré leurs problèmes visuels. Aujourd'hui, nous prenons cela pour acquis, mais pendant des siècles, il n'y avait tout simplement pas de solution pour ceux qui souffraient d'une déficience visuelle - il fallait encore inventer les lunettes. Il a fallu beaucoup de temps pour développer les lunettes modernes d'aujourd'hui. Ce processus a nécessité beaucoup d'expérimentation, et plusieurs types de lunettes différents sont apparus et disparus. BETTER VISION raconte l'histoire des lunettes – de leurs débuts comme « pierres de lecture » à leur transformation en accessoires de mode convoités.

L'invention des lunettes est considérée comme un progrès crucial dans l'histoire culturelle de l'humanité : soudainement, les personnes souffrant de déficiences visuelles pourraient non seulement jouer un rôle actif dans la vie quotidienne, mais étudier plus longtemps, développer leurs connaissances et les transmettre aux autres. Cicéro, le célèbre orateur romain (106-43 BCE), se plaignait du fait qu'il fallait charger des esclaves de lui faire la lecture à haute voix. Ou prenez le type spécial de dispositif visuel créé par l'empereur Néro (37-68 CE) : il a regardé son gladiateur préféré se battre en utilisant une pierre verte transparente dans l'espoir que la lumière lui rafraîchirait les yeux. Cette croyance a persisté jusqu'au 19e siècle. Les « lunettes de soleil » de cette période avaient des verres verts et étaient également portées à l'intérieur. Mais quand et où a réellement commencé l'invention d'une aide visuelle appropriée ?

La première aide visuelle du monde

La première aide visuelle du monde

Le savant et astronome arabe Ibn al-Heitam (vers 965-1040) a été le premier à suggérer que les lentilles lissées pourraient aider une personne souffrant d'une déficience visuelle. Cependant, son idée d'utiliser des parties d'une sphère de verre pour le grossissement optique n'a été mise en œuvre que plusieurs années plus tard. Son « Livre de l'optique » a été traduit en latin en 1240 et a trouvé un lectorat attentif dans de nombreuses communautés monastiques. C'est là que les idées d'Ibn al-Heitam devinrent réalité : au 13e siècle, les moines italiens développèrent une lentille semi-sphérique en cristal de roche et de quartz qui, placée sur une écriture, amplifiait les lettres ! Cette « pierre de lecture » était une véritable bénédiction pour de nombreux moines âgés souffrant de presbytie et améliorait considérablement leur qualité de vie. Pendant cette période, le mot allemand signifiant lunettes (Brille) a commencé à être utilisé. Le terme est dérivé du mot beryll, le nom de la roche de cristal qui a été lissée pour former les premiers verres.

Le lieu de naissance des lunettes

Alors que les pierres de lecture étaient utiles pour la vision au quotidien, celles-ci étaient encore loin des lunettes d'aujourd'hui. Celles-ci sont apparues avec une invention créée à la célèbre verrerie de Murano au 13e siècle. Murano, une petite île au nord de Venise, a longtemps été considérée comme une usine de verre. L'expertise des artisans en fabrication de verre n'a pas été partagée avec les étrangers : les formules étaient top-secrètes, et il était interdit aux cristalleri ou verriers de quitter l'île. Il fut un temps où quiconque qui était pris à cause du non-respect de ces règles pourrait être mis à mort. Pendant cette période, le monde entier s'est tourné vers l'Italie car le verre blanc nécessaire à la production d'aides visuelles n'était produit que dans la verrerie de Murano.

À la fin du 13e siècle, les cristalleri ont réussi à faire une révolution majeure : pour la première fois, ils ont meulé deux lentilles convexes, placées chacune dans un anneau en bois avec une tige et reliées par un rivet. Et eurêka : la première paire de lunettes avait vu le jour ! Pour être sûr, cette paire de « lunettes à rivets » ne comportait aucun moyen de fixation à la tête du porteur. Néanmoins, c'était une panacée dans le confort visuel. Pour améliorer sa vision, le porteur devait juste tenir le « double verre » devant ses yeux. L'invention a même été immortalisée dans un bâtiment de la région. En 1352, Tomaso di Modena a peint les fresques de la salle capitulaire du monastère dominicain de San Nicolo à Trévise, y compris un verre de lecture et des lunettes à doubles rivets. De plus, malgré tous les efforts des verriers, il n'était pas possible de garder secrets tous les mystères de la fabrication de verre. Pour s'assurer que Venise reste leader du marché du verre, seuls ceux qui adhéraient complètement aux stipulations des cristalleri étaient autorisés à fabriquer des « lunettes » après 1300. Au fil du temps, les rivets ont également réussi à gagner l'Allemagne : l'exemple le plus ancien a été découvert à l'abbaye de Wienhausen, au nord du pays.

Le lieu de naissance des lunettes

Au fil des ans, les verriers ont remplacé la tige des rivets par un arceau et les montures en bois avec un fil. Le résultat marque une autre étape importante dans l'évolution des aides visuelles : des lunettes avec des branches qui ressemblent beaucoup aux lunettes d'aujourd'hui. Des matériaux de plus en plus divers ont été utilisés : à partir du 16e siècle, le cuir, la carapace de tortue, la corne, les os de baleine, le fer, l'argent et le bronze ont été traités. Ce sont tous des matériaux que seuls les riches pouvaient se permettre.

Lunettes d'aujourd'hui

Les lunettes d'aujourd'hui sont finalement apparues au début du 18e siècle. Le plus gros problème avec les aides visuelles était l'ajustement : elles continuaient à glisser le long du visage du porteur ou ne pouvaient être maintenues en place qu'avec beaucoup de difficulté et d'irritation. L'un des avantages des « lunettes d'oreille » ou des « lunettes à branches » par rapport aux modèles antérieurs était qu'elles comportaient un pont de nez et des branches pour maintenir les lunettes en place par l'intermédiaire de l'oreille. Un anneau métallique était souvent attaché à l'extrémité des branches pour un ajustement plus confortable. Les premiers exemples de ces lunettes sont apparus à Londres et sont illustrés dans une brochure promotionnelle de l'opticien anglais Scarlett datant de 1728. Les gens réfléchissaient également à la façon d'améliorer les lunettes aux États-Unis. Saviez-vous qu'en 1784, Benjamin Franklin a créé des lentilles bifocales, prédécesseur des lentilles varifocales actuelles ? C'est la raison pour laquelle les lentilles bifocales sont encore connues sous le nom de « verres de Franklin ».

En savoir plus sur les différents types de verres de lunettes.

Lunettes bifocales du type inventé par Benjamin Franklin (aux environs de 1860). Musée de l'optique, Oberkochen
Lunettes bifocales du type inventé par Benjamin Franklin (aux environs de 1860). Musée de l'optique, Oberkochen

Les « lunettes à branches » modernes ont commencé à se répandre à partir de 1850. Leur conception de base est sensiblement restée inchangée au cours du dernier siècle et demi. Cependant, le confort du porteur s'est amélioré au fil du temps avec des branches mieux conçues et des plaquettes de nez plus confortables jusqu'à ce que la perfection anatomique fut atteinte au début du 20e siècle.

À ce stade, la qualité des verres a atteint un nouveau sommet – et pourtant ZEISS était encore capable d'apporter des améliorations cruciales aux verres de lunettes. « Vous voyez beaucoup mieux avec que sans lunettes » – c'était l'opinion prédominante parmi la population générale. Mais ZEISS a soulevé une question importante : est-il possible d'optimiser davantage la vision d'un porteur de lunettes en améliorant les verres ? Plutôt que de se focaliser sur des produits qui seraient plus vendus, ZEISS a commencé à développer des verres de lunettes pour soutenir l'œil sur l'ensemble du champ de vision à partir de 1908. L'équipe dirigée par le célèbre scientifique optique Moritz von Rohr (1868-1940) et l'ophtalmologiste suédois qui a plus tard eu le prix Noble Allvar Gullstrand (1862-1930) a prêté toute son attention aux verres de lunettes pour les patients atteints de cataracte, car ceux-ci avaient le plus besoin d'amélioration visuelle. Leurs recherches ont abouti au Punktal®, les tout premiers verres de lunettes à point focal qui ont déclenché une révolution des soins oculaires qui a pris d'assaut le monde en 1912. Punktal® a permis au porteur de voir clairement en regardant à travers les zones périphériques de la lentille. Avant cette invention, les porteurs devaient tourner la tête pour que l'objet soit au centre du verre de lunettes pour le voir clairement. Cette réalisation continue toujours à façonner le monde des soins oculaires de nos jours. Un autre succès a suivi en 1935 : avec Perivist, ZEISS a créé les premières montures au monde adaptées au porteur qui ne glissaient pas. En d'autres termes : ZEISS a produit la première paire de lunettes moderne. Auparavant, seules des verres optiques ronds pouvaient être utilisés.

912 : Punktal® a permis au porteur de voir clairement en regardant à travers les zones périphériques de la lentille.
912 : Punktal® a permis au porteur de voir clairement en regardant à travers les zones périphériques de la lentille.

Des lunettes de toutes les formes et les tailles

Des aides visuelles de toutes les formes et les tailles ont été développées à la suite de la pierre de lecture. Par exemple : le monocle était un accessoire populaire parmi les hommes et les femmes aisés en Allemagne et en Angleterre à partir de 1727. La lorgnette, une aide visuelle que l'on tient devant les yeux avec une poignée, a suivi en 1780. Les lunettes cerclées de Nuremberg, que l'on désignait par « écrase-nez », datent également de cette époque. C'était une paire de montures élégantes comportant un long fil enroulé autour des verres. Bien que faite de matériaux relativement simples, elle était très populaire au 19e siècle. La mode a ensuite changé, et les gens ont opté pour le prince-nez à la place. La « star » des aides visuelles comportait deux verres reliés à un anneau de fil métallique qui étaient placés en haut de la racine du nez du porteur. À partir de 1841, aucun autre design n'était aussi révélateur de la bourgeoisie allemande aisée.

Fonctions des lunettes d'aujourd'hui

Fonctions des lunettes d'aujourd'hui

Des verres varifocaux de précision et verres spéciaux pour le monde numérique aux lunettes de conduite et verres de lunettes conçus pour les porteurs de lentilles de contact : notre objectif d'optimisation continue de la vision des personnes a donné naissance à de nombreux concepts et solutions innovants depuis la création des verres Punktal®.

Mon Profil Visuel Déterminez vos habitudes visuelles personnelles maintenant et trouvez votre solution de verre individualisée.
Trouver un opticien ZEISS près de chez vous

Articles afférents

Les sourcils ne mentent pas Ce que révèlent nos sourcils à notre sujet
Comment les verres de lunettes sont-ils produits ? Tout ce que vous vouliez savoir sur la fabrication des verres ZEISS

Comprendre la vision 28 mars 2018

Balises :

Reconnaître les problèmes de vue Myopie, hypermétropie, astigmatisme, etc. : Quels sont les problèmes de vue qui existent et comment les corriger ?

Comprendre la vision 29 nov. 2017

Balises : Verres progressifs

Déficience rouge-vert, daltonisme rouge-vert et daltonisme total Quels sont les différents types de daltonisme et de déficiences associées aux couleurs ? Et comment les reconnaître ?

Comprendre la vision 29 nov. 2017

Balises :

Produits afférents