Objectifs pour la microscopie de recherche

Objectifs EC Plan Neofluar® et LD Plan Neofluar®

Les objectifs universels Plan Neofluar à contraste amélioré (EC Plan) avec lumière diffuse nettement réduite : avec une augmentation visible du contraste, importante pour toutes les méthodes de contraste : champ clair, champ sombre, contraste de phase, DIC, fluorescence, pol.

Les objectifs EC Plan Neofluar® disposent d'une correction chromatique complète pour le plan focal, un haut pouvoir de résolution et produisent des images brillantes, très contrastées, complètement planes pour l'observation et la documentation. 

Leur haute transmission des longueurs d'onde de la gamme des proches UV (>40 % à partir de 340 nm) et l'utilisation de types de verre à faible autofluorescence rendent ces objectifs idéaux pour la microscopie à épi-fluorescence. 

Les autres membres à usage spécial de la famille sont les objectifs EC Epiplan Neofluar® pour un travail sous lumière réfléchie, l'objectif EC Plan Neofluar® Antiflex pour le contraste de réflexion, et les objectifs EC Plan Neofluar® Pol pour les exigences de la microscopie polarisante. 

Tous ces objectifs sont adaptés à tous les microscopes conçus pour accueillir des oculaires avec des indices de taille de champ jusqu'à 25 mm.

Objectifs LCI Plan Neofluar® pour une meilleure imagerie des cellules vivantes

Les objectifs LCI Plan Neofluar objectives 25x/0,8 et 63x/1,3 Imm. Korr. sont spécialement conçus pour l'imagerie des cellules vivantes et peuvent être ajustés pour des températures spécifiques (23 °C et 37 °C).

Le 25x/0.8 peut être utilisé avec les milieux d'immersion suivants : l'eau, le glycérol et l'huile, tandis que le 63x/1,3 peut être utilisé avec l'eau et le glycérol.

Avec une seule bague de correction, il est facile de corriger les aberrations sphériques causées par des épaisseurs différentes de lamelle, les différences de température ou les milieux d'immersion.

L'eau est un milieu d'immersion particulièrement adapté à l'examen des cellules vivantes. Aussi lorsque l'objectif doit être plongé directement dans un milieu aqueux d'un échantillon non couvert. Un avantage supplémentaire est que l'eau ne pose aucun problème de nettoyage. 

Le glycérol purifié convient pour les examens de fluorescence critiques, car il ne présente quasiment aucune auto-fluorescence. 

Les objectifs à immersion multiple sont pratiques à utiliser sur des microscopes inversés où ils permettent, dans certaines limites, la compensation des épaisseurs du fond des récipients en verre non standard (< 0.17 mm). Ils sont adaptés à l'usage courant de l'eau au lieu de l'huile au détriment de l'ouverture numérique. 

EC Plan Neofluar® Antiflex 

EC Plan Neofluar® 63x/1.25 Oil Ph3 Antiflex est un objectif pour le contraste de réflexion de lumière réfléchie. Cette méthode révèle des structures invisibles à la microscopie en champ clair normale, telles que les cellules qui adhèrent sur le fond d'une boîte de Pétri. Cet objectif est en outre excellent pour la méthode de coloration immunologique (IGS ou IGSS). 

La méthode nécessite l'utilisation d'un jeu de filtres A-Pol (polariseur, diviseur de faisceau neutre, analyseur). Le contraste peut être modulé par une lame quart d'onde prévue en face de la lentille frontale. 

L'anneau de phase intégré permet également d'utiliser cet objectif pour la microscopie de phase.

Objectifs EC Epiplan Neofluar®

Il s'agit d'une série d'objectifs pour l'examen des matériaux. Ils diffèrent des objectifs Epiplan® par leur NA plus grande et, en conséquence, leur plus haut pouvoir de résolution et bien sûr, comme tous les objectifs EC, leur contraste supérieur.

Contrairement à la série Epiplan®, la série EC Epiplan Neofluar® inclut des objectifs 1.25x et 2.5x. Ces objectifs de faible puissance offrent des diamètres maximum de champ d'objet de 20 mm. 

Les objectifs EC Epiplan Neofluar® conviennent également pour le travail en lumière transmise. En raison de l'aberration sphérique, il convient de ne pas observer les échantillons sous lame en verre avec des d'objectif dont le pouvoir grossissant est supérieur à 20x. Il n'existe aucune restriction pour les échantillons non couverts.

Objectifs EC Epiplan Apochromat®

Ces objectifs apochromatiques corrigés à fort pouvoir grossissant pour la lumière réfléchie répondent aux demandes les plus exigeantes en matière de microscopie.

Ils conviennent pour des diamètres de champ jusqu'à 25 mm et présentent une transmission suffisamment élevée dans la gamme spectrale de 400 à 700 nm.

L'objectif sec 150x présente un grossissement qui est nécessaire dans certaines applications d'ingénierie.

Objectifs Plan Apochromat®

Il s'agit d'une série d'objectifs de première catégorie pour l'observation et la microphotographie. Seules les lois de la physique limitent leurs performances. L'excellente correction et les ouvertures extrêmement élevées des objectifs Plan Apochromat® offrent un niveau maximum de pouvoir de résolution, de pureté des couleurs, de contraste et de planéité d'image pour l'observation et la microphotographie. 

Les taux de NA extraordinairement élevés, par exemple des modèles Plan Apochromat® 10x/0.45, 20x/0.75 ou 63x/1.4, en font des objectifs de catégorie supérieure pour la microscopie à fluorescence. L'énorme pouvoir de résolution révèle des structures qui, autrement, ne peuvent pas être distinguées. 

Comme, en microscopie par fluorescence, la luminosité de l'image augmente avec le carré de l'ouverture numérique, les objectifs Plan Apochromat® sont idéalement adaptés aux applications de fluorescence. 

Les objectifs peuvent être utilisés pour les indices de taille de champ jusqu'à 25 mm.

Objectifs C-Apochromat®
10x/0,45 W, 40x/1,2 W Korr et 63x/1,2 W Korr 
Objectif à immersion dans l'eau pour les exigences les plus sévères : 

Si vous voulez examiner un échantillon biologique ayant un indice de réfraction proche de celui de l'eau (n = 1,33) avec un objectif à grande ouverture, un objectif à huile ne pourra fournir un résultat utile que si vous effectuez la mise au point à une profondeur trop grande sous la surface de l'échantillon. 

Si vous voulez regarder plus profondément dans l'échantillon, une aberration sphérique importante va anéantir le contraste et la résolution et réduira considérablement la luminosité de l'image. Ce dernier phénomène se remarquera notamment en microscopie confocale par une dégradation substantielle du rapport signal/bruit. 

Par conséquent, un objectif à huile, aussi bon soit-il, n'est pas l'idéal pour un spécimen similaire à l'eau. Dans la conception des objectifs, l'indice de réfraction des échantillons prévus (et du milieu d'immersion) joue un rôle essentiel. 

Les objectifs à huile sont conçus et corrigés sur l'hypothèse que les indices de réfraction des milieux d'immersion et d'enrobage sont égaux (n = 1,52). Pour les objectifs à eau, cet indice est supposé être n = 1,33 pour les deux milieux.

Objectifs spéciaux :

C-Apochromat 40x et 63x corrigé des UV aux IR !

Autres objectifs à immersion dans l'eau : 

Pour une utilisation sans lamelle :

- Objectifs Achroplan® W, corrigée des échantillons sans lame en verre et sur de longues distances de travail, à utiliser notamment en micro-injection et dans les techniques de patch-clamp sur les microscopes droits.

- Objectif Plan Apochromat® W 63x/1.0 corrigé de la VIS aux IR.

Pour une utilisation avec lamelle :

- Objectifs multi-immersion LCI Plan Neofluar®, corrigés pour les milieux ayant des indices de réfraction compris entre ceux de l'eau et de l'huile, et pour une seule épaisseur de lame en verre.

L'examen d'un échantillon aqueux, par exemple avec un microscope à balayage laser, implique un certain nombre d'exigences particulières qui doivent être remplies : 

  • Grande ouverture pour une haute résolution dans les coupes optiques minces et une haute luminosité de fluorescence  
  • Longue distance de travail pour les examens 3D  
  • Faible aberration chromatique axiale de sorte que les plans focaux des différentes longueurs d'onde coïncident  
  • Faible aberration chromatique latérale de sorte que les différentes images de fluorescence soient reconnues.  
  • Champ plat pour permettre la reconstruction 3D fidèle à l'original 


Pour satisfaire à ces exigences, l'objectif C-Apochromat® 40x/1.2W Corr a été conçu pour avoir les propriétés et les caractéristiques suivantes : 

  • Immersion dans l'eau pour les échantillons aqueux (sections vitales, cultures cellulaires, échantillons avec un milieu d'enrobage aqueux)  
  • Bague de correction pour compenser les différences d'épaisseur de la lame en verre (0,14 ... 0,18 mm) et les températures (graduations pour 24 °C et 37 °C)  
  • La bague de correction peut également être utilisée pour compenser de légères déviations de l'indice de réfraction de l'échantillon par rapport à celui de l'eau  
  • Grossissement 40x  
  • Ouverture numérique : 1.2 
  • Distance de travail libre : 220 µm  
  • Image aplatie sur 25 mm (classique) ou 12 mm (confocal)  
  • Facteur de transmission (absolue) : 50 % à 350 nm, 85 % à 400 nm, 90 % à 500...700 nm 
  • Correction chromatique élevée (comme pour les objectifs Plan Apochromat®) 
  • Aucune aberration sphérique dans les échantillons aqueux 


Fond

Si les milieux d'enrobage et d'immersion présentent des indices de réfraction différents, les trajets optiques varient en longueur. Suivant la profondeur du point focal au-dessous de la surface de l'échantillon, la différence se situera entre négligeable et parfaitement distincte. L'aberration sphérique augmente avec la différence de trajet, avec des pertes considérables en définition, contraste, luminosité et résolution de profondeur. En outre, des mesures dans les directions axiales seront détériorées par des contractions et des expansions d'échelle le long de l'axe Z. Pour exclure la déformation le long de l’axe Z, les indices de réfraction doivent être égaux. La correction ultérieure par l'ordinateur n'est pas satisfaisante, car elle ne peut pas compenser les aberrations sphériques. Il est donc impératif que le milieu d'immersion soit accordé à l'échantillon.

Les objectifs ayant de très grandes ouvertures (1,2 étant la limite extrême pour l'immersion dans l'eau) sont très sensibles aux différences d'épaisseur de lamelle. L'objectif C-Apochromat® 40x/1.2W Corr dispose ainsi d'une bague de correction pour compenser les épaisseurs de lamelle comprises entre 0,14 et 0,18 mm. Toutefois, pour des performances optiques maximales, il est recommandé d'utiliser des lamelles ayant une tolérance d'épaisseur serrée (par exemple 0,16 ... 0,17 mm). Si l'objectif est utilisé sur le microscope à balayage laser, l'épaisseur de la lame en verre peut être facilement mesurée et la correction être réglée avec une grande précision. 

Les images ci-dessous illustrent l'effet de l'adaptation à l'indice de réfraction. Il s'agit des projections de coupes optiques constituées de cellules de culture à marquage de fluorescence (préparations by Dr. Kartenbeck, Heidelberg, micrographes par ZEISS). La cytokératine a été colorée avec de la fluorescéine. En LSM, la fluorescence était excitée à 488 nm et l'émission filtrée avec un filtre passe-bande long LP 515 (dont l'effet est équivalent à celui du jeu de filtres N° 09). La lamelle et l'échantillon étaient séparés par une lame d'eau de 40 µm d'épaisseur.

Objectifs Fluar®

Les objectifs Fluar® ont été spécialement conçus pour des analyses qualitatives et quantitatives des mouvements ioniques et pour des méthodes de fluorescence particulièrement critiques (études chromosomiques chez l'homme et la cytogénétique).

Ces objectifs se distinguent par des ouvertures numériques extrêmement élevées et une haute transmission des longueurs d'onde à partir de 340 nm. L'aplatissement du champ est suffisant pour permettre l'utilisation de caméras CCD.

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus