Une paire de lunettes mal adaptée ou de mauvaises conditions de luminosité risquent-elles d’endommager vos yeux ?

Découvrez ce qui se passe lorsque vos yeux doivent faire trop d’effort pour s’adapter

Si vos lunettes ne sont pas ajustées de manière optimale, alors vous ne pouvez en aucun cas bénéficier de tout votre capital visuel. Ceci peut grandement nuire à votre qualité de vie. Par exemple, lire le menu d’un restaurant peut vite devenir un cauchemar. Pire encore, conduire avec des lunettes non adaptées peut vous donner un sentiment d’insécurité. Tout cela soulève de nombreuses questions, notamment : des verres de lunette trop forts (sur-correction) ou trop faibles (sous-correction) sont-ils susceptibles d’endommager vos yeux ? Quelles sont les conséquences d’une mauvaise correction de votre champ de vision ? La fatigue oculaire ou une mauvaise luminosité (que la luminosité soit trop forte ou trop faible) pose-t-elle un risque pour les yeux ? MIEUX VOIR va vous permettre d’avoir une vue d’ensemble.

Lorsque vos lunettes sont mal ajustées, est-ce que vous risquez d’endommager vos yeux ?

Non ! Des verres mal ajustés n’ont aucun effet à long terme sur la santé de vos yeux. Cependant, vous devez faire la distinction entre les yeux d’un adulte et les yeux d’un enfant ; les yeux des enfants n’étant pas encore totalement développés. Une paire de lunettes mal ajustée peut certainement nuire à la vision des enfants et des jeunes adultes. Les enfants ne sont pas emmétropes, leur vision n’est donc pas parfaite. La vision de l’enfant se développe progressivement : la vision de proximité immédiate, comme lorsque l’enfant regarde sa mère, à la vision de loin, en passant par la vision de près nécessaire, pour faire de la peinture ou pour lire. En d’autres termes, cette légère hypermétropie est très avantageuse dans un premier temps. Les enfants s’y habituent avec l’âge. Une paire de lunettes peut aider les enfants à développer une vision optimale. Les défauts de vision n’endommagent pas les yeux des adultes, qu’ils soient myopes, presbytes ou qu’ils portent les mauvaises lunettes. Au contraire, vos yeux « apprennent » à correctement s’accommoder des différentes distances et à modifier leurs performances visuelles, pour s’adapter à la situation. Lorsque ces situations durent plus longtemps et exigent plus d’efforts de la part de vos yeux, alors un certain nombre de symptômes visibles peuvent apparaître.

Quelles sont les conséquences négatives de lunettes mal ajustées  ?

Des verres mal adaptés aux yeux du porteur peuvent conduire à une multitude de symptômes. C’est d’ailleurs un problème courant : vous remarquez, un jour, que vos lunettes vous procurent une vision moins irréprochable, par exemple. Ceci conduit à une détérioration subjective de votre vision. Cela n’endommage pas vos yeux certes, mais cela les fatigue très certainement. Et cela signifie aussi que vos yeux doivent travailler beaucoup plus. Les symptômes possibles sont nombreux : des maux de tête et des douleurs cervicales, jusqu’aux étourdissements, voire des dédoublements d’images. Des brûlures, des picotements aux yeux sont une manifestation possible. Ces symptômes ne sont pas simplement la conséquence de lunettes mal adaptées. L’air sec peut également être responsable. Cependant, une paire de lunettes mal adaptée peut grandement contribuer au problème.

Risquez-vous d’endommager vos yeux en portant une paire de lunettes mal ajustée sur une période de temps plus longue  ?

Non, absolument pas. De même, si votre performance visuelle se détériore au fil du temps, si vos lunettes qui, jusqu’alors, étaient parfaitement adaptées à votre vue, ne vous procurent plus la meilleure correction possible, cela ne pose aucun inconvénient en soit. En fait, vous ne vous rendez pas toujours compte que vous ne bénéficiez pas de votre capital visuel complet : vous vous habituez simplement à cette situation. La plupart du temps, vous découvrez que vos facultés visuelles sont affaiblies, par l’intermédiaire d’une source tout à fait neutre, par exemple, lorsque vous faites une visite médicale du travail et un test visuel.

La lumière artificielle, comme celle des écrans d’ordinateur est-elle - elle aussi - inoffensive pour vos yeux ?

Absolument. Seule la lumière directe du soleil peut être dangereuse, car les pupilles de l’œil concentrent la lumière directement sur la rétine, de la même manière que l’objectif d’un appareil photo concentre la lumière sur le capteur. Les rayons sont suffisants pour endommager, de façon permanente, les cellules de l’œil, à cause des effets thermiques néfastes. Vous avez déjà été aveuglé, après avoir regardé le soleil directement dans les yeux ? Ceci est dû au fait que votre vision est temporairement neutralisée, car les récepteurs de votre cornée sont beaucoup plus stimulés Regarder le soleil trop longtemps peut endommager vos yeux à long terme.

La lumière normale, comme celle émise par les écrans d’ordinateur est, quant à elle, totalement inoffensive. Une utilisation, même à long terme, ne pose aucun risque. Pourquoi cela ? D’une part, ces dispositifs sont, testés pour vérifier que leur utilisation est sans danger. D’autre part, l’œil humain possède un certain nombre de mécanismes, comme les cils et les sourcils, qui protègent suffisamment l’œil d’une lumière trop importante, et irritante. Même les réflexes inconscients, comme le fait de regarder de côté ou de fermer les yeux, permettent de réduire avantageusement la lumière. Ce sont toutes des choses que vous faites inconsciemment. En d’autres termes, vos yeux se protègent eux-mêmes : avoir trop de lumière dans les yeux n’est qu’un mythe  !

Savez-vous ce que l’« acuité visuelle » a à voir avec tout cela ?

L’acuité visuelle est le terme utilisé pour décrire la performance visuelle générale de vos yeux. Elle mesure l’aptitude de ceux-ci à reconnaître les motifs et les contours, que vous ayez 10/10 de vision ou une vision déficiente, que vous portiez des lunettes ou non. L’acuité varie d’une personne à une autre. Elle est déterminée via un test de vision spécifique, et est fonction de l’âge. Une bonne acuité, en moyenne, est de l’ordre de 1,0. Quand on est jeune, l’acuité visuelle se situe entre 1,0 et 1,6. Mais elle se détériore au fil du temps. Les personnes de plus de 70 ans ont généralement une acuité visuelle de l’ordre de 0,6 à 1,0. Un conducteur a besoin d’une acuité visuelle d’au moins 0,7.

Bien entendu, cette acuité joue un rôle important au moment de la préparation de vos lunettes. Votre opticien mesure votre acuité visuelle objective. Il détermine ensuite votre correction, en fonction de la capacité de vos yeux à réfracter la lumière, afin que les images soient clairement définies sur la rétine. L’objectif : atteindre l’acuité visuelle la plus élevée possible.

  • Tags:
  • tablettes PC,
  • smartphones,
  • sur-correction,
  • ordinateur,
  • sous-correction,
  • verres mal ajustés,
  • vision