Spectroscopie d'émission

Les composés de certains métaux vaporisés dans les flammes produisent des couleurs distinctives. Les scientifiques du 19e siècle, tels que le chimiste allemand Robert Wilhelm Bunsen, ont démontré que les spectres optiques de ces flammes colorées contiennent des lignes ou des bandes aux longueurs d'onde caractéristiques des éléments particuliers. La mécanique quantique a prouvé que ces lignes et ces bandes résultent des transitions électroniques dans des atomes ou des molécules spécifiques.

La spectrométrie d'émission optique est l'extrapolation de cette recherche. Une solution de l'échantillon est initialement introduite dans la flamme sous la forme d'une fine pulvérisation. Les intensités des lignes spectrales caractéristiques des éléments sont mesurées avec un spectromètre à filtre ou un monochromateur simple avec détection électronique et lecture.

Théorie de mesure

La spectroscopie d’émission atomique couplée à un plasma induit (ICP-AES) moderne s'appuie sur les mêmes principes pour déterminer les quantités d'une large gamme d'éléments : Une solution des échantillons sélectionnés et un ensemble de solutions d'étalonnage sont préparés, lesquelles contiennent des concentrations connues des éléments à analyser. La solution d'échantillon et les solutions d'étalonnage sont pulvérisées dans le plasma et les intensités des lignes d'émission appropriées sont enregistrées. Des graphes d'étalonnage qui contiennent les intensités d'émission sont préparés pour chaque élément. Les concentrations des éléments dans chaque solution d'échantillon sont déterminées à partir de ces graphes.  

Avantages
  • Haute précision
  • Vitesse élevée
  • Sensibilité et précision élevées
  • Absence d'interférences chimiques  
Exemples d'utilisation

Un grand nombre d'éléments dans les matières biologiques jouent un rôle important dans les aspects nutritionnels, toxicologiques et environnementaux de la santé humaine. Ci-après certaines applications de l'ICP-AES :

  • Détection des micronutriments et des éléments toxiques dans les échantillons agricoles telles que les sols, les tissus végétaux, les céréales, les fourrages, les aliments pour animaux ou les engrais, etc.
  • Analyse des échantillons en agriculture, médecine, biologie, géologie, environnement, aliments et boissons, métallurgie, matières organiques et eau
Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies.
OK