Back To Top
Standards and Directives

Produits ZEISS

L'univers de ZEISS: Verres de lunettes, traitements et instruments de diagnostic ZEISS


Portefeuille produits

Thèmes

  • i.Profiler
  • DuraVision Platinum
  • i.Demo
  • i.Terminal 2
  • Office lenses
  • Progressive lenses
  • i.Scription
  • Single vision lenses
  • Treatments
  • Coatings

Normes et directives

Nous nous conformons aux normes publiées par les autorités nationales avec les participations de différents groupes de personnes venant des pouvoirs publiques, du secteur des affaires, de l'industrie, de la science et des concitoyens. Les autorités nationales jouent un rôle majeur dans la compilation et la publication de normes nationales et internationales.

1 Normes

Les normes - un cadre indispensable à l’optique oculaire

Les instituts de normalisation nationaux (tels que DIN, ANSI, AFNOR,...), les comités de normalisation régionaux comme le Comité européen de normalisation (CEN) et l’organisation internationale de normalisation (ISO) établissent les normes techniques fondamentales et définissent les procédés et les notions employés dans le domaine de l’optométrie.
Ces institutions élaborent et actualisent en permanence les paramètres qui sont essentiels à la qualité et à l’harmonisation internationale.

2 Directives européennes

Directives européennes CE et législation nationale

Directives européennes CE et législation nationale

L'Union Européenne
Les marchandises doivent pouvoir circuler librement à l’intérieur des frontières de l’Union européenne (UE) et remplir les prescriptions de base en termes de sécurité, d’homologation et de performances techniques. Les directives diffusées dans ce sens acquièrent leur pleine validité une fois transposées dans le droit national des divers états membres.


Normes d'optométrie
Les normes suivantes s'appliquent au domaine de l'optométrie :
DIN 5361 sur les montures de lunettes,
DIN EN ISO 14889 sur les exigences fondamentales à satisfaire par des verres de lunettes,
DIN EN ISO 8980/1-3 sur les exigences à remplir par certains types de verre,
DIN EN ISO 13666 sur la terminologie ophtalmique,
et les directives 89/686/CEE sur les verres solaires et 98/42/CEE sur les produits à usage médical

Cette dernière contient notamment des dispositions que doivent satisfaire les verres, les montures de lunettes, les lentilles de contact et les appareils ophtalmologiques.

afficherafficher
masquermasquer

3 Le sigle CE

Le sigle CE

Dispositions en matière d'étiquetage
Les produits auxquels s'appliquent les directives de la CE et les normes appropriées sont assujettis à l’obligation de marquage du sigle d’homologation européenne CE (Communauté européenne) depuis le 14 juin 1998.
Le sigle CE garantit à l’utilisateur que le produit remplit en bonne et due forme les prescriptions minimales en matière de sécurité et de qualité technique stipulées par les normes.

Le sigle CE
Le sigle CE est apposé par le fabricant sur le produit à un endroit bien visible, si tant est qu’il convienne d’y renoncer comme sur des verres de lunettes pour des raisons fonctionnelles, auquel cas l’emballage et le mode d’emploi sont caractérisés en conséquence.

afficherafficher
masquermasquer

4 Qualité ZEISS

Qualité ZEISS

6 critères qui font la spécificité de la qualité ZEISS

Le certificat de garantie ZEISS que vous remet votre opticien avec vos nouveaux verres de lunettes atteste que vous avez acheté un produit haut de gamme.

Il rassemble p. ex. les 6 critères qui font toute la spécificité de la qualité ZEISS :



  1. Carl Zeiss est certifié DIN EN ISO 9001/2000.
  2. Nous garantissons que la qualité optique de nos verres a priorité sur tous les autres critères du produit.
  3. Les spécifications des tests internes de ZEISS dépassent celles des standards applicables.
  4. ZEISS est également capable de vous fournir des verres correspondant à des prescriptions très élevées ou inhabituelles. La plupart de nos différents traitements sont également disponibles pour ces puissances.
  5. Vous pouvez avoir la certitude que les verres de ZEISS resteront disponibles sur le long terme et que vous pourrez continuer d'obtenir à l'avenir des verres parfaitement adaptés à vos yeux dans une qualité éprouvée.
  6. Nous garantissons que les verres de ZEISS sont ajustés exclusivement par des opticiens sélectionnés.


Tout doux !

Tout doux !

Le meilleur moyen de nettoyer vos verres est de les maintenir sous de l'eau de robinet froide avec des produits nettoyants au pH neutre. Les particules de saleté sont simplement lavées et ne peuvent donc pas endommager la surface lorsque les verres sont séchés avec un chiffon propre et doux. Pour nettoyer vos verres lorsque vous vous promenez, nous vous recommandons des chiffons en microfibres et le produit nettoyant spécial pour verre de ZEISS. D'autres textiles pourraient rayer la surface de vos verres.


Important : N'exposez pas vos verres à des températures supérieures à 80°C (p. ex. dans le sauna ou sur le tableau de bord de votre voiture en été).

afficherafficher
masquermasquer

5 DIN EN ISO 14889

DIN EN ISO 14889

Exigences fondamentales
Cette norme qui a été compilée avec la participation d'experts internationaux stipule les exigences fondamentales que doivent remplir des verres de lunettes finis non découpés. Ces exigences couvrent des sujets tels que la compatibilité physiologique, l'inflammabilité, le test d'effort mécanique et la transmission de verres de lunette finis non découpés.




Exigences des verres de lunettes employés par des conducteurs automobiles
Le facteur de transmission, en particulier les exigences des verres de lunettes employés par des conducteurs automobiles, revêt une importance cruciale non seulement pour l’entreprise Carl Zeiss en sa qualité de fabricant de verres de lunettes, mais aussi pour l’opticien dans l’exercice de ses activités de conseil.
Si le client souhaite des verres de lunettes qui ne sont pas appropriés à la circulation ni à la conduite automobile de nuit du fait de spécifications esthétiques et médicales, il revient à l’opticien de lui expliquer pourquoi et de lui indiquer notamment que le degré de coloration n’influe pas uniquement sur l’aptitude d’un verre de lunettes à l’usage dans la circulation, mais également la transmission de certaines longueurs d’onde. Il se peut ainsi fort bien qu’un verre doté d’un effet filtrant donné paraisse assez „clair“ subjectivement pour conduire la nuit ou au crépuscule, mais que la perception de la couleur d’un feu de signalisation y soit tellement faussée, qu’il ne soit pas approprié à la conduite automobile.

afficherafficher
masquermasquer

6 Verres destinés à la conduite automobile

Verres destinés à la conduite automobile

Courbes de transmission pour F 451 et F 452. Ces verres filtrants spéciaux satisfont aux exigences supplémentaires (τ 500-650, Q rouge, Q jaune) auxquelles doivent se conformer les verres devant être utilisés dans la circulation routière

Exigences additionnelles des verres de lunettes employés par des conducteurs automobiles

  • Les verres de lunettes destinés à la conduite automobile de jour doivent présenter un facteur de transmission lumineuse τν ≥ 8% au point de référence lors de l’emploi d’une source de l’illuminant normalisé D 65.
  • Les verres de lunettes destinés à la conduite automobile de nuit doivent présenter un facteur de transmission lumineuse τν de 75% au point de référence lors de l’emploi d’une source de l’illuminant normalisé D 65.
  • Le facteur de transmission spectrale T(λ) du verre de lunettes ne doit pas être inférieur à 0,2 fois la valeur du facteur de transmission lumineuse τν sur aucune longueur d’onde dans la plage de 500 nm à 650 nm.
  • Le quotient d’atténuation visuelle relatif Q ne doit pas être inférieur à 0,8 pour le rouge et le jaune, à 0,6 pour le vert et à 0,4 pour le bleu.

Il va de soi que tous les verres de lunettes proposés par Carl Zeiss ont été contrôlés et étiquetés d’après les directives de cette norme (certifiés appropriés à la conduite de nuit et dans la circulation routière conformément à la norme DIN EN ISO 14889).

De même, tous les verres de lunettes de ZEISS satisfont aux exigences minimales quant à la résistance mécanique, à l’inflammabilité et à la tolérance physiologique.

Principes des exigences de transmission pour les verres de lunettes

Rayonnement spectral relatif de l'illuminant normalisé D 65 en fonction de la longueur d'onde

Principes des exigences de transmission pour les verres de lunettes

  • Transmission lumineuse τν
    La transmission lumineuse τν forme le rapport entre le flux lumineux transmis par le verre de lunettes et le flux lumineux incident compte tenu de l’efficacité lumineuse relative spectrale V(λ).
  • Transmission spectrale τ(λ)
    La transmission spectrale τ(λ) décrit le rapport entre le flux énergétique transmis par le verre de lunettes et le flux énergétique incident pour une certaine longueur d’onde λ.
  • Illuminant normalisé D 65
    L’illuminant normalisé D 65 représente une lumière diurne moyenne d’une couleur de température de 6500 K et repose le plus souvent sur des lampes au xénon munies de filtres.
  • Quotient d'atténuation Q
    Le quotient d’atténuation visuelle relatif Q indique le rapport du coefficient de transmission lumineuse d’un verre teinté soumis aux caractéristiques de rayonnement spectral d’un feu de signalisation tsign dans la circulation routière et le coefficient de transmission lumineuse du même verre exposé à l’illuminant normalisé D 65. Le quotient Q ne sert pas à apprécier la perception des couleurs à travers le verre de lunettes, mais à juger si la luminance d’un feu de signalisation est plus ou moins affaiblie (Q supérieur ou inférieur à 1) par rapport à la luminance ambiante.
  • Efficacité lumineuse spectrale de l'œil dans la lumière du jour τ(λ)
    L’efficacité lumineuse relative spectrale τ(λ) représente la sensibilité spectrale relative qui est définie sur l’œil normalisé photoptique adapté à la lumière et dont la valeur maximale est rapportée à λ = 555 nm dans l’air.
afficherafficher
masquermasquer

7 Autres normes

Autres normes applicables à l'optique ophtalmique

Autres normes applicables à l'optique ophtalmique

A la norme DIN EN ISO 14889 s’ajoutent d’autres normes essentielles que les opticiens doivent respecter et qui répondent encore plus exhaustivement aux prescriptions spécifiques des divers verres de lunettes.

  • Norme DIN EN ISO 8980-1 Prescriptions relatives aux verres de lunettes unifocaux et multifocaux
  • Norme DIN EN ISO 8980-2 Prescriptions relatives aux verres progressifs
  • Norme DIN EN ISO 8980-3 Prescriptions de transmission avec procédés de contrôle
  • DIN EN ISO 13666 Termes et définitions ophtalmiques
  • DIN EN ISO 12870 Montures de lunettes avec types de construction et désignations

 

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus

OK