Back To Top

Les partenaires ZEISS près de chez vous

Catégorie

Sécheresse oculaire : que faire lorsque vos yeux sont sources de brûlures et de démangeaisons ?

La sécheresse oculaire constitue un motif fréquent de consultation ophtalmologique.

Inconfortable, la sécheresse oculaire peut également être douloureuse. Elle peut notamment être liée à un problème d’humidification naturelle de l'œil, c'est-à-dire que le corps ne produit pas suffisamment de liquide lacrymal. Ce phénomène peut être déclenché par divers facteurs environnementaux, une maladie ou des médicaments. Un ophtalmologiste sera toujours de bon conseil.

Sécheresse oculaire : que faire lorsque vos yeux sont sources de brûlures et de démangeaisons ?

Vous avez une sensation de brûlure et souffrez de démangeaisons au niveau des yeux. Vous avez l'impression d'avoir de minuscules grains de sable sur les pupilles. De plus en plus de personnes souffrent de sécheresse oculaire. Et ce problème fait l'objet de nombreuses discussions sur les blogs et les forums. Peu de gens connaissent vraiment cette affection de l'œil ; il est donc temps de communiquer à ce sujet.

Sécheresse oculaire ou « trouble de l'humidification de l'œil » : comment survient-elle ?

Plusieurs causes, dont des facteurs environnementaux, peuvent être à l'origine de la sécheresse oculaire : lumière du soleil très vive, émanations âcres, pollen et poussière dans l'air, travailler devant un écran d'ordinateur... Les conducteurs de voitures décapotables et les cyclistes sont également souvent touchés en raison du vent auquel ils s’exposent. La sécheresse oculaire peut également survenir pendant les vacances. En effet, dans les zones touristiques, la plupart des piscines sont très fortement chlorées, ce qui peut irriter la conjonctive, cette membrane très sensible de l'œil.

Par ailleurs, certains médicaments, tels que les antidépresseurs et les bêtabloquants, peuvent être à l’origine d’une sécheresse oculaire. Les femmes en phase de ménopause sont aussi très souvent touchées. Les changements hormonaux peuvent également entraîner une diminution des sécrétions de liquide lacrymal.

Et enfin, dernier point, mais non des moindres : les problèmes de vue mal traités peuvent être à l'origine d'une sécheresse oculaire, en raison d'une sollicitation plus forte des yeux. Afin d’y voir rapidement plus clair, adressez-vous à votre ophtalmologiste pour un examen régulier de votre vue, ou demandez conseil à votre opticien.

Comment l'œil est-il humidifié ?

Pour mieux comprendre ce qui arrive à vos yeux, il convient d'en savoir un peu plus sur le fonctionnement de l'œil. Le liquide lacrymal est secrété par les conduits lacrymaux et contient du sel, du glucose et des protéines. Il est réparti de manière homogène sur l'œil à chaque clignement de la paupière et forme un mince film lacrymal. Ce film a plusieurs rôles : il évacue les particules étrangères et lubrifie l'œil afin que la paupière glisse dessus. En outre, le liquide lacrymal permet d'hydrater uniformément la cornée et fournit de l'oxygène et des nutriments à l'œil.

Ce film lacrymal ne protège pas vos yeux de manière optimale pour deux raisons possibles : soit les conduits lacrymaux ne produisent pas suffisamment de larmes, soit la composition du liquide lacrymal est anormale.

Bien que l’expression « sécheresse oculaire » soit connue et utilisée couramment, les professionnels de santé parlent aujourd'hui de trouble de l'humidification de l'œil.

Dans les deux cas, la solution idéale consiste à administrer ce que l'on appelle des « larmes artificielles », vendues en pharmacie. Présentées sous forme de gouttes ou de gel, ces larmes artificielles ont vocation à remplacer le liquide lacrymal. Les gouttes sont versées dans le sac conjonctival, le gel est quant à lui délicatement massé sur l'œil. Il convient ensuite de fermer les paupières et de faire rouler les yeux de manière à bien répartir les substances actives. Mais attention : si ces gouttes sont administrées de façon prolongée et répétée, l'œil risque de produire moins de liquide lacrymal. Il est donc important d'évaluer les causes possibles de cette sécheresse oculaire avec votre ophtalmologiste, et d'y remédier, dans la mesure du possible.

Une opération mineure peut toujours être envisagée en dernier recours, lorsque le traitement local ne donne aucun résultat.

La prévention est un bon traitement

En outre, chacun peut prendre des dispositions pour protéger ses yeux. Il est notamment important de vous assurer d'avoir suffisamment de lumière lorsque vous lisez, tout en évitant les lumières vives ou éblouissantes. Veillez à ce que votre écran d'ordinateur ne soit pas trop lumineux et reposez vos yeux pendant quelques instants au bout de 45 minutes d'activité. Lorsque vous êtes exposé au vent ou à la lumière du soleil, veillez à porter des lunettes ou des lunettes de soleil de bonne qualité afin de protéger vos yeux.

Articles afférents

Une paire de lunettes mal adaptée ou de mauvaises conditions de luminosité risquent-elles d’endommager vos yeux ?
Clignements, larmes et apparition d'étoiles
Lumière bleue : Avantages et Inconvénients
Participez au dépistage des troubles visuels en ligne ZEISS et testez votre acuité visuelle.
Des verres à teinte variable pour un plus grand confort visuel, une plus grande flexibilité et une meilleure protection
 

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus

OK